Saint Maximin, le tombeau de Marie-Madeleine

Basilique Sainte Marie Madeleine à Saint Maximin

Saint Maximin, le tombeau de Marie-Madeleine

Basilique Sainte Marie Madeleine à Saint Maximin

Basilique Sainte Marie Madeleine à Saint Maximin

Dans une plaine du département du Var, se trouve la ville de Saint Maximin, dans laquelle on découvre la belle basilique Sainte Marie-Madeleine, troisième tombeau de la chrétienté pour sa crypte abritant les reliques de Marie-Madeleine.

C’est le plus grand édifice gothique du sud-est de la France (XIII°/XVII°).

Les invasions des Sarrasins font oublier l’emplacement du tombeau de Marie-Madeleine.

Mais en 1279, Charles II d’Anjou fait remettre au jour la crypte et ses sarcophages.

Seize ans plus tard commence sur le site l’édification de la basilique dessinée par Maître Pierre, architecte français qui fera les plans et commencera la construction.

Au début du XVIème siècle, les travaux sont arrêtés et la basilique reste inachevée.

Saint Maximin,  où est ce?

Si vous empruntez l’autoroute A8 entre Aix et Nice, vous apercevrez cette petite ville sur la droite… N’hésitez pas à vous y arrêter pour la visiter.

 

Histoire de Marie-Madeleine en Provence

Basilique Sainte Marie Madeleine à Saint Maximin

Basilique Sainte Marie Madeleine à Saint Maximin

Dans l’Evangile, Marie-Madeleine est cette femme que le Christ a libérée de sept démons, qui devint alors son disciple.

Elle me suit jusqu’au pied de la croix. Jésus lui apparut en premier au matin de Pâques.

Selon la Tradition de Provence, elle fut expulsée de Palestine avec plusieurs disciples lors des premières persécutions contre les chrétiens après l’Ascension.

Embarqués sur un bateau elle débarque avec d’autres disciples aux Saintes-Maries-de-la-Mer.

Ayant participé à l’évangélisation de la Provence, elle se retira ensuite dans une grotte non loin de Saint Maximin, la Sainte Baume.

Après la redécouverte par Charles II d’Anjou de son tombeau lors de fouilles, le pèlerinage à la Grotte connut un nouvel essor.

Le cloître des dominicains

L’accueil des pèlerins et a garde des lieux fut confié au jeune ordre des dominicains. Un couvent est attenant à la basilique.

Cloître de Dominicains à Saint Maximin

Cloître de Dominicains à Saint Maximin

Articles similaires

Your email will not be published. Name and Email fields are required