La Couvertoirade, commanderie templière sur le causse du Larzac

La Couvertoirade

La Couvertoirade, commanderie templière sur le causse du Larzac

Le plateau du Larzac n’est pas désert comme beaucoup le pense… la preuve ce magnifique village qui fut une commanderie templière: La Couvertoirade.

Pourquoi cette commanderie templière à cet endroit? d’abord car le causse du Larzac fut confié aux templiers! Ensuite ils se sont installés sur place pour développer l’économie via le pastoralisme, enfin probablement la physionomie des lieux, les rochers qui permettaient de stocker l’eau de pluie sur ce plateau aride.

Moulin de Redounel.
Moulin de Redounel.

En venant de Montpelier, suivez l’autoroute A75, vous arrivez d’abord à Lodève, puis l’autoroute monte raide vers le causse du Larzac, vous sortez immédiatement arrivé sur le plateau au Caylar et suivez le fléchage. En venant du nort vous sortirez un peu avant entre la Cavalerie et le Caylar. Un parking vous permet de stationner en dehors du village… et ensuite bienvenue au Moyen-Age!

 

Histoire de la Couvertoirade

Le nom de Cubertoirata apparaît dès le XIe siècle lors de la délimitation des territoires appartenant à l’abbaye de Gellone, à Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault) aujourd’hui. Depuis le XIIe siècle, les Templiers sont installés sur le Larzac et à La Couvertoirade. Leur implantation est due d’une part à la proximité de routes permettant de descendre vers la côte méditerranéenne pour s’embarquer vers l’Orient et la Terre sainte, d’autre part à des donations.

La Couvertoirade constitue dès l’origine pour les Templiers un centre d’exploitation agricole. Sur ces terres, ils font cultiver aux paysans des céréales, élever des chevaux (pour la guerre) et des moutons (pour la viande, les peaux, le lait). Un bourg se développe autour du château, encore visible de nos jours. En 1312, l’ordre du Temple est dissous. L’ensemble de leurs biens revient aux Hospitaliers qui deviennent les nouveaux maîtres de La Couvertoirade. La bourgade compte 135 feux en 1328, soit environ 800 personnes. Au milieu du XIVe siècle, les « Routiers » (des compagnies de mercenaires vivant en bandes plus ou moins organisées et souvent peu disciplinées) pillent le Larzac. Par crainte de ces bandes armées, les habitants finissent par faire fortifier le bourg de 1439 à 1445. C’est Déodat d’Alaus, maître maçon de Saint-Beauzély, qui est chargé d’exécuter ces travaux. Malheureusement, ce territoire se sera déjà fortement dépeuplé.

La Couvertoirade
La Couvertoirade
La Couvertoirade
La Couvertoirade
La Couvertoirade - vue générale
La Couvertoirade – vue générale

Eglise Saint Christophe

L’église est sous le patronage de Saint Christol – Christol est une variante languedocienne du prénom Christophe! Fondée à la fin du XIIIe ou au début du XIVe siècle par les Hospitaliers sur l’éperon rocheux du village , elle remplace la chapelle Saint-Christol devenue trop petite. Elle garde cependant comme nom Saint-Christol. Appuyée contre les remparts, une tour de garde surmontait le chœur, mais fut détruite au XVIIIe siècle. .

Eglise Saint Christophe de la Couvertoirade
Eglise Saint Christophe de la Couvertoirade
La Couvertoirade
La Couvertoirade
Eglise Saint Christophe de La Couvertoirade
Eglise Saint Christophe de La Couvertoirade

Articles similaires