Nice, la Promenade des Anglais

Coucher de soleil sur Promenade des Anglais - Nice

Histoire de la Promenade des Anglais

Au début du XIXe siècle ce grand boulevard du bord de mer, « la Prom » comme on dit aujourd’hui, n’est un modeste sentier en terre et en plus pierreux. Il est alors large de 2 mètres, c’est le « chemin des Anglais », reliant la rive droite du Paillon au faubourg de la Croix de Marbre. Il est construit par la communauté britannique hivernante. La libre disposition du littoral est accordée à la municipalité par les patentes du 5 mai 1835 signées par le roi Charles-Albert de Sardaigne.

L'aéroport de Nice depuis la promenade des Anglais au soleil couchant

L’aéroport de Nice depuis la promenade des Anglais au soleil couchant

En 1854-1856, peu avant le rattachement du Conté de Nice à la France,  la voie prend le nom de promenade des Anglais et est prolongée jusqu’à Magnan. D’importants travaux sont ensuite effectués, elle est élargie de onze mètres pour y créer une allée à double rangée d’arbres. La promenade est prolongée jusqu’à Sainte-Hélène en 1878, Carras en 1882, et enfin jusqu’au Var, en 1903.

Le Négresco sur Promenade des Anglais - Nice

Le Négresco sur Promenade des Anglais – Nice

Aujourd’hui c’est un large boulevard en front de mer, bordant la Baie des Anges et ses plages de galets. D’important travaux ont été réalisé pour séparer la partie piétonne des voies de circulations suite à l’attentat de 2016 où un terroriste islamiste a écrasé la foule réunie pour le feu d’artifice du 14 juillet.

 

Galets de la Promenade des Anglais - Nice

Galets de la Promenade des Anglais – Nice

Nice, métropole de la Côte d’Azur

Nice (Nissa en nissart ; Nizza en italien) est la plus grande ville de la Côte d’Azur. La commune de Nice compte 350 000 habitants, sa métropole en compte 500 000 habitants. C’est la préfecture des Alpes-Maritimes.

Le nom de Nice a des origines grecques à l’instar de Marseille ou Antibes. En grec, Nikaia  veut dire « qui donne la victoire ». Nice faisait autrefois partie du Comté de Provence, avant de choisir la protection du Comté de Savoie à la suite de la guerre civile provençale de l’Union d’Aix gagnée par les pro-angevins (Marseille, Arles, Antibes, etc.) face aux pro-carlistes (Aix, Toulon, Nice, etc.). Son territoire et les autres vigueries sont renommées Terres Neuves de Provence par la Savoie en 1388 (Acte de Dédition) pour devenir en 1526 la capitale du Comté de Nice. En 1713, la Savoie obtient, par héritage, la Sicile qu’elle échange ensuite en 1720 avec la Sardaigne donnant naissance au Royaume de Piémont-Sardaigne. Ce nouvel ensemble, installé des deux côtés des Alpes, forme ainsi l’un des États italiens pré-unitaires, dont la capitale est fixée à Turin. Nice ne devient définitivement française qu’en 1860, un an avant la réalisation de l’unité italienne.

Promenade des Anglais - Nice

Promenade des Anglais – Nice

 

 

 

Articles similaires

Your email will not be published. Name and Email fields are required