Laon ancienne capitale de la France?

Cathédrale de Laon

Laon, mais où est ce donc?  

Laon ancienne capitale?? au sud ce sont les dernières côtes du bassin parisien, au nord les plaines de Picardie et du Nord…. Laon est une paisible ville fortifiée. C’est le chef lieu de l’Aisne, à 150 km au nord-est de Paris. La ville compte 25 000 habitants et l’aire urbaine seulement 50 000 habitants!

Difficile de croire au titre de l’article « Laon ancienne capitale de la France »?! Pourtant la mère de Saint Rémi qui fit baptiser Clovis vient de Laon, la mère de Charlemagne aussi, et Charlemagne en fit une capitale! …  Alors Laon ancienne capitale, ce n’est pas une blague! 

 

C’est arrivé à Laon, le saviez vous? 

  • L’occupation permanente de la ville haute ne débute que vers le milieu du 1er siècle avant J.-C.
  • L’oppidum de Bibrax (à 20 km au sud de la ville – commune de Saint-Erme) est attaqué en -57 par les Belges, en prélude à la bataille de l’Aisne. L’armée de César vient soulager ses alliés rèmes.
  • Sainte Céline de Laon est la mère de Saint Rémi – lui même formé à Laon – évêque de Reims qui baptisa Clovis en 496, premier roi de France…
  • Bertrade de Laon, ou Berthe au Grand Pied en vient…. la mère de Charlemagne
  • Charlemagne a fait de Laon une cité royale et la capitale de l’Empire Carolingien. Elle le restera jusqu’à l’avènement des Capétiens.
  • Hugues Capet y fait prisonnier Charles de Lorraine pour s’emparer du Royaume de France.
  • Napoléon mène une de ses dernière batailles à Laon entre les 9 et 10 mars 1814 après la retraite de Russie. Battu, Napoléon se retire et sans être poursuivi, se replie sur Reims où il remporte une dernière mais inutile victoire sur le général russe Guignard de Saint-Priest, fils d’émigré d’origine française.
  • En évoquant la ville dans une lettre à son épouse Adèle, Victor Hugo écrivait que : « Tout est beau à Laon, les églises, les maisons, les environs, tout…».
Cathédrale de Laon - illuminations nocturnes - Laon ancienne capitale

Cathédrale de Laon – illuminations nocturnes

Que voir dans cette ancienne capitale qu’est Laon? 

Les remparts e la porte d’Ardon

 La ville haute ceinte de remparts (ci dessous à la porte d’Ardon)

Laon ancienne capitale- porte d'Ardon

Laon ancienne capitale- porte d’Ardon

La Cathédrale de Laon

La cathédrale de Laon construite entre 1155 et 1235. Elle est de style gothique primitif. Sa plus haute tour s’élève à 42 m. La longueur de l’édifice est de 110m.  

Sa construction se répartie sur 5 phases :

  1. Elle débuta par le chœur et le grand transept afin de recevoir les nombreux pèlerins. En 1164, y eut lieu la translation des reliques de saint Béat.
  2. Entre 1170 et 1175, une deuxième campagne de construction très courte porta sur le fond du croisillon nord, ses portails et les travées.
  3. Entre 1175 et 1185, une troisième campagne mena à l’édification du transept avec ses deux portails (nord et sud) dont il ne reste actuellement que celui du nord, la tour-lanterne d’inspiration anglo-normande de la croisée du transept, ainsi que les cinq dernières travées de la nef, afin de contrebuter cette tour-lanterne. Durant cette campagne, on construisit également les tours du transept (tour nord, dite Thomas Becket en souvenir de son passage à Laon en 1163, et tour sud, dite de l’horloge). Vers 1180 on posa les vitraux de la rose nord (dite des arts libéraux).
  4. La quatrième campagne se termina vers 1200 par l’achèvement de la nef et de la façade occidentale.
  5. Mais une cinquième campagne de 1205 à 1220 s’avéra nécessaire afin de reconstruire le chœur, lequel profond de seulement trois travées s’était rapidement révélé trop petit.

Enfin vers 1235-1238 se déroula la dédicace de la cathédrale. En 1250 on édifia une flèche sur la tour sud-ouest ainsi que sur la tour sud.

Cathédrale de Laon (Aisne)

Cathédrale de Laon (Aisne)

Cathédrale de Laon

Cathédrale de Laon (Aisne)

La Sainte Face de Laon

Selon la tradition, l’icône de la Sainte-Face fut envoyée en 1249 au couvent de Montreuil-les-Dames, près de Laon par Jacques Pantaléon de Troyes, ancien archidiacre de la cathédrale de Laon, alors notaire pontifical et futur pape Urbain IV.

Peu après le milieu du XVIIe siècle, les religieuses se sont établies dans un faubourg de Laon où elles ont conservé l’icône jusqu’en 1795, date à laquelle l’icône de la Sainte-Face a été transportée dans la Cathédrale de Laon.

Cette iconographie particulière, le visage du Christ se détachant sur une étoffe, révèle l’appartenance de l’icône de Laon à la catégorie des images destinées à reproduire le Mandylion d’Edesse en Syrie (actuelle Urfa en Turquie).  Plusieurs chercheurs associent le Mandylion d’Edesse au Saint Suaire conservé aujourd’hui à Turin.

Cathédrale de Laon - la Sainte Face de Laon

Cathédrale de Laon – la Sainte Face de Laon

La Cuve Saint Vincent

Cette cuve est enserrée entre les deux bras de la ville haute. Elle est l’un des endroits de balade de la ville les plus appréciés. Elle était autrefois plantée de vignes avec lesquelles les moines de l’abbaye de Saint Vincent produisait du vin blanc utilisé lors des cérémonies de sacre des rois à Reims.

L’arrivée de vins moins cher par le chemin de fer à partir de 1857, puis le phylloxéra et enfin la guerre 14-18 eurent raison de ces plantations maintenant disparues. Du bord de la cuve Saint Vincent on a une très belle vue sur la Cathédrale de Laon.

Cathédrale de Laon avec au premier plan la Cuve Saint Vincent

Cathédrale de Laon avec au premier plan la Cuve Saint Vincent

Articles similaires

Your email will not be published. Name and Email fields are required