Roussillon, village des ocres dans le Vaucluse

Roussillon (Vaucluse) - les Ocres

Roussillon, du rouge, du bleu, du vert!

Le rouge des roches et des maisons, le bleu du ciel, le vert des pins d’Alep… voici le tableau que vous découvrez à Roussillon dans le Vaucluse, près d’Apt.

Roussillon est célèbre pour la richesse de ses ocres. De grandes carrières ont été exploitées depuis la fin du XVIIIe siècle et ont employé mille personnes jusqu’en 1930. Aujourd’hui, afin de ralentir les dégradations du site, il est interdit d’en ramasser sous peine d’amende.

Le village permet une agréable promenade. Les rues piétonnes étroites sont très agréables et montent vers la chapelle (toute blanche!) et la motte castrale qui donne une vue dominante sur la plaine environnante.

Roussillon (Vaucluse)

Roussillon (Vaucluse)

Formation des ocres aux cours des temps

Au cours du Crétacé, il y a 110 millions d’années, des sables et grès marins se déposent au-dessus des marnes grises de l’Aptien sur 30 mètres d’épaisseur. Des débris organiques  se mêlent à ces grains de quartz et paillettes de micas s’accumulant au fond de la mer. Ces sédiments sableux se sont d’abord déposés en milieu marin proche des côtes, puis ces terres émergent. Ces sables vont être à l’origine de l’ocre, grâce à une argile d’origine exclusivement marine et riche en fer la glauconie.

Roussillon (Vaucluse) place centrale

Roussillon (Vaucluse) place centrale

Histoire de Roussillon

Son nom est formé du nom de personne latin Ruscilius (ou Roscilius) qui a fondé le domaine à l’époque gallo-romaine.

En 987, Roussillon a un petit château établi sur une motte castrale. Le village continue son développement grâce à l’ocre, bien sur!

Au XVIIIe siècle, du fait de l’augmentation des besoins en fer mais aussi la diversification et modernisation des techniques de traitement des textiles (métiers à tisser) et besoin de teintures, l’exploitation de l’ocre sur Roussillon s’intensifie. De très nombreuses carrières, dont certaines sont toujours visibles, entourent le bourg, mais des usines d’ocre.

Au XXe siècle, les moyens modernes d’extraction ainsi que la découverte de gisements plus rentables ont peu à peu fait fermer toutes les mines. Au début des années 1980, le tourisme a remplacé cette industrie minière.

Roussillon (Vaucluse)

Roussillon (Vaucluse)

Articles similaires

Your email will not be published. Name and Email fields are required