Lyon – le martyre de Sainte Blandine dans l’amphithéâtre des Trois Gaules

Basilique de Fourvière vue de l'amphithéatre des Trois Gaules

Lyon capitale des Gaules

Lyon (LUGDUNUM en gallo-romain) est la grande ville de Gaule de l’antiquité. Le christianisme s’y est développé comme ailleurs en Gaule. Au IIème siècle la communauté va faire parler d’elle, notamment avec Sainte Blandine de Lyon 

Sainte Blandine

Sainte Blandine

Blandine et Pothin

Le martyre de Blandine, Pothin et des autres chrétiens de Lyon a lieu en 177. A cette époque le christianisme n’est pas une religion reconnue par l’État romain (religio illicita), quoique plus ou moins tolérée dans les faits. Néanmoins, le christianisme est tout de même persécuté de façon sporadique.

 Pothin était le premier évêque de Lyon, venant d’Asie mineure, avait été formé à l’école de saint Polycarpe, évêque de Smyrne, et envoyé par lui dans les Gaules. Il gagna un grand nombre d’âmes à Jésus-Christ. 

 

Amphithéâtre des Trois Gaules à Lyon

Amphithéâtre des Trois Gaules à Lyon

Pothin fut arrêté sous le règne de Marc-Aurèle, en juillet 177, alors âgé de quatre-vingt-dix ans. Bien qu’infirme, sa foi soutenaient ses forces et son courage. Avec Pothin, on trouve Blandine, ancienne esclave romaine et 47 compagnons qui sont emprisonnés pour leur foi. Certains sont morts soit en prison, d’autres sont livrés aux bêtes dans l’amphithéâtre des Trois Gaules.

Blandine, ayant survécu à la prison, fut livrée aux bêtes. Néanmoins, celles ci ne lui firent pas de mal. Elle fut ensuite torturée, assista à la mort de ses compagnons, les uns après les autres . Elle fut ensuite flagellée, puis placée sur un grill brûlant, enfin livrée dans un filet à un taureau qui la lança en l’air avec ses cornes.  

Ayant survécu à tous ces supplices, Blandine fut finalement égorgée par le bourreau à la fin des jeux.

Amphithéâtre des Trois Gaules à Lyon

L’amphithéâtre des Trois Gaules fut agrandi au début du IIe siècle. Par l’ajout de galeries les dimensions atteignirent 105 mètres de long  et 80 mètres de large permettant une capacité de 20 000 places environ. Disparu, une partie de ses ruines furent mises à jour en à partie de 1956. 

On peut le voir en montant vers le quartier de Croix Rousse. Un poteau symbolise le lieu du martyre de Blandine.

L’amphithéâtre des Trois Gaules

L’amphithéâtre des Trois Gaules

Articles similaires

Your email will not be published. Name and Email fields are required