La Tour Carbonnière défend Aigues-Mortes

La Tour Carbonnière (Gard)

Une tour médiévale au milieu des marais

A Saint Laurent d’Aigouze, juste au nord d’Aigues-Mortes, la Tour Carbonnière semble se dresser au milieu de nulle part, en fait au milieu de cette partie de Petite Camargue! Le pont Carbonnière fut construite par Saint Louis (Louis IX) en même temps que la Tour de Constance à Aigues-Mortes vers 1240. Comme la Tour de Constance, et à cause des marais, il fut construit sur pilotis de bois. Ce pont se trouvait sur les terres de l’Abbaye de Psalmodi et permettait de rejoindre la ville en traversant la Vistre. La Vistre (fleuve côtier) était à l’époque navigable et permettait de relier Nîmes.

La Tour Carbonnière -au sommet

La Tour Carbonnière -au sommet

Quelques années après la construction du pont, à la fin du XIIIème siècle, une tour fut dressées sur le pont pour compléter le système de la ville, sous les règnes de Philippe III le Hardi et Philippe IV  le Bel. La Tour Carbonnière était défendue par une garnison commandé par un chatelain de la tour! Du sommet de la cette tour on aperçoit la Tour de Constance; à son sommet il y avait un fanal qui permettait la communication avec celle-ci. Point de passage obligé car seule voie terrestre vers la ville d’Aigues-Mortes, la tour a très vite abrité un péage.

La Tour Carbonnière - vue vers le nord du sommet

La Tour Carbonnière – vue vers le nord du sommet

L’histoire régionale a aussi été marquée par les Guerres de Religion. Chaque camp s’est battu pour conquérir ce point de contrôle vers Aigues-Mortes. Finalement confiée aux Réformés en 1576, elle sera l’objet de nouvelles luttes au XVIIème siècle jusqu’à la paix d’Ales en 1629.

La Tour Carbonnière aujourd’hui

Fin 2009, cette tour a fait l’objet de travaux visant à assurer la sécurité du public, notamment sur l’escalier et la terrasse. En effet on peut monter au sommet et admirer le paysage de marais à ses pieds. Un sentier de découverte a également été créé dans le marais alentour. Il permet de de découvrir la faune et la flore de la Petite Camargue Ces aménagements ont été réalisés par le Centre des monuments nationaux, la DRAC de la région Languedoc-Roussillon et le Syndicat mixte pour la protection et la gestion de la Camargue gardoise, dans le cadre de l’opération Grand site en Petite Camargue.

La Tour Carbonnière - sentier de découverte de la Petite Camargue

La Tour Carbonnière – sentier de découverte de la Petite Camargue

Aigrette garzette à la Tour Carbonnière

Aigrette garzette à la Tour Carbonnière

Mais où se trouve la Tour Carbonnière?

La Tour Carbonnière est juste au nord d’Aigues-Mortes, sur la commune de Saint Laurent d’Aigouze. En sortant d’Aigues-Mortes par le nord, au premier grand rond-point vers l’A9, prendre la direction vers Arles, et très vite à un deuxième rond-point prendre à gauche. Après 300 m un parking sur la gauche permet de suivre le sentier jusqu’à la tour.

Aigues-Mortes se trouve à 30 km à l’est de Montpellier, 45 km au sud de Nîmes et 45 km à l’ouest d’Arles. C’est une des portes d’entrée de la Camargue. La ville et les remparts offrent une promenade historique très agréable. Un guide vous fait découvrir la tour Constance et l’histoire du lieu. Le tour des remparts se fait ensuite en trois-quarts d’heure.

La Tour Carbonnière -vue vers le sud du sommet

La Tour Carbonnière -vue vers le sud du sommet

Articles similaires

Your email will not be published. Name and Email fields are required